Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 11:41

 

Comme une encyclopédie est un ouvrage, généralement collectif, dont le but est d’exposer et de couvrir l'ensemble des champs du savoir ou des connaissances, ou une partie déterminée de ceux-ci, l'espace libre ci-dessous est réservé aux propositions du lecteur pour les mots non expliqués ou oubliés.

Je vous invite également à ne pas hésiter à laisser un commentaire ou m'envoyer un dessin humoristique qui vous a fait rire (ou fait par vous) et qui a un rapport avec la définition d'un mot qui se trouve dans « L'Encyclopédie absurde de la Bicyclette ». Tout ceci contribue à enrichir et dynamiser ce blog...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

97

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 09:26

 

numéro 51 : le coureur du Tour de France* qui pense être un futur champion demande toujours le n° 51 à l'organisateur, car c'est un n° fétiche. C'est ce qu'ont fait Eddy Mercks* en 1969, Luis Ocana* en 1973, Bernard Thévenet* en 1975 et Bernard Hinaut* en 1978.... Le 51, c'est aussi ce que demandent Jeannot Sanfocolletaz et Pascal Clermont (*voir antioxydant ) lors des réunions du club* du Pinesaguel Cyclo Club* et leur journaliste sportif préféré est Pernaut.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

97

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 07:37

 

nouilles: aliment de base du cycliste aussi nourrissant que les pâtes*. Une rumeur court dans le peloton du Tour de France* : '' pour l'organisateur, des couilles en or, pour le porteur d'eau*, des nouilles encore ''.

 

Notre Dame des Cyclistes : bâtie par l'abbé Joseph Massie (pas Laiseau), après que la Vierge Marie lui était apparue, c'est une chapelle située sur la commune de La Bastide d'Armagnac dans les Landes. Les plus dévots des cyclistes vont y prier pour éviter les crevaisons.

Vous n'y verrez jamais l'équipe du PS* qui adule plutôt Notre Dame de Melle qui se trouve en Poitou-Charentes, où la Madone des Chtis dont la chapelle est à Lille, ni l'équipe Rolex (*voir Neuilly-sur-Seine ) qui encense Notre Dame du Flouze. Par contre, c'est ici que le Chanoine de St-Jean-de-Latran, qui fait du vélo à ses heures perdues, s'est écrié au cours d'une de ses célèbres homélies, puisque l'Elysée vaut bien une messe : "jamais l'entraineur ne pourra remplacer  le curé ou le pasteur".

Chez les suppôts du pape, le slogan le plus connu, pour certains adorateurs de la pédophilie, n'est pas de 7 à 77 ans, mais de 7 pour les 77 ans.

Enfin, les cyclistes les plus croyants des villages de Pinesagouël* et de Roquettes-lès-Cacaouêt *, ont fait leur premier pélerinage sur le lieu où s'est arrêtée la saison 2010 de Guy Pierrefitte ( *voir GPS et voir photo ci-dessous ). Pour le Guytou, cette année là, le col qui lui a fait le plus souffrir fut le col du fémur.

Pelerinage-GPS.jpg

la photo de ce cycliste pèlerin en recueillement ne s'adresse qu'aux membres du VCRO* (* voir aussi Roquettes-lès-Cacaouêt  dans l'édition spéciale n° 11 )

 

96

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 23:56

 

EDITION SPECIALE N° 0018 Tour de France 2011

 

 

vous trouverez ci-dessous, le glossaire des mots ( en rouge ) qui ne sont pas encore parus dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette :

 

Le Tour 2011 en résumé du second jour de repos à Paris :

 

Journée de repos du lundi 18 juillet à Saint-Paul-Trois-Châteaux

Cette journée de repos* fait du bien, surtout au téléspectateur qui, depuis le 4 juillet, chasse la canette* entre le canapé et le frigo.

Gérard Ejnès*, le plus absurde chroniqueur de l'Equipe mérite son entrée dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette (* voir ci-dessous son pamphlet du 19 juillet 2011 )

Hannibal.JPG

( agrandir le texte pour lire l'article de Gérard Ejnès)

 

16ème étape Saint-Paul-Trois-Châteaux – Gap

Où est-il le soleil de Laurens Ten Dam dans la descente de la Hourquette d'Ancyzan ? En effet, la pluie de la Bretagne* était de nouveau sur le Tour. Aujourd'hui, dans la montée du col de Manse, Contador était fort comme un boeuf élévé au clembutérol*, laissant les frères Schleck sans provision. Mais Cadel * leur a mis un Evans sur la ligne d'arrivée. Il faisait un temps à mettre les norvégiens dehors. Nouvelle victoire de Thor Husvold *, le miraculé de Lourdes qui fait premier. Boasson Hagen*, l'autre miraculé de Lisieux, fait deuxième.

Thomas Voeckler* est toujours habillé en Super Yellow*

 

 

17ème étape Gap – Pinerolo (Italie)

Ce qui différencie une météo* pourrie d'un homme politique pourri, c'est que la météo* peut s'améliorer. Et justement, aujourd'hui elle semble vouloir s'améliorer. La seule difficulté de la journée sera la descente de la Côte de Pramartino vers Pinerolo. Voilà une descente que beaucoup d'alcooliques ne voudraient avoir, de peur de mourir d'une cirrhose. C'est ici que Thomas Voeckler*, à force de trop jouer dans la cour des grands, se retrouve dans une cour de ferme à la sortie d'un virage, laissant filer tous les favoris. Ce soir, son beau maillot jaune* ne tient plus qu'à un fil. Edvald Boasson Hagen* prend sa revanche sur hier et gagne une deuxième étape*. Les mauvaises langues qui disent que Sandy Casar* fait toujours second en sont pour leurs frais, car il fait encore troisième sur ce Tour. Comme quoi, il ne faut pas écouter les rumeurs !

 

 

18ème étape Pinerolo (Italie) – Galibier Serre-Chevalier

Cette étape* restera celle des trois géants : Le Galibier, Andy Schleck* et Thomas Voeckler*.

Elle rentrera dans le légende du Tour car mythique avec une chevauchée fantastique d'Andy Schleck* et une défense héroïque de Thomas Voeckler*.

Comme Charly Gaul* son compatriote luxembourgeois savait le faire, Andy Schleck* a fait une échappée de grande classe, y reléguant Alberto Contador* au fond ( de la classe ). Ce dernier qui roulait à l'essence frelatée avec un mauvais réglage du carburateur, a fini par tomber en panne sèche. Et pendant ce temps là :

                                                 Voeckler, ce héros au sourire si doux,
                                                 Suivi d'un Europcar qu'il aimait entre tous.../...

                                         .../... Râlant, brisé, livide, et mort plus qu'à moitié,
                                                 Criant : «Un maillot ! Oui mais un jaune, par pitié !» (Victor Hugo)

Le vainqueur en haut du Galibier est donc Andy Schleck*, le petit frère qui était aujourd'hui le plus grand. Il commence à détricoter sérieusement le maillot jaune* de Pif le Chien qui a eu le flair de suivre aujourd'hui la bonne roue* de l'australien Cadel Droopy Evans* qui a essoré le peloton* des favoris. En définitive, si Andy était le plus grand des petits frères, Thomas était plus grand que le plus grand des petits. Quant à Droopy, l'australien, qui s'est pour une fois énervé et a mené la chasse tout seul, il avait l'air très « not very happy » à l'arrivée.

Jean-Claude Peraud* entre dans le top 10 du général. Le Cav* arrive hors délais avec quatre vingt copains, mais garde son maillot vert*.

 

 

19ème étape Modane – Alpe-d'Huez

Le peloton du Tour de France* repasse le col du Galibier* (alt 2556 m) à l'envers, mais heureusement, en raison des fortes pluies de la nuit, il a perdu 89 mètres de dénivelé ( hier 2645 m). Belle régularité de Thomas Voeckler* qui par habitude ne porte le maillot jaune* jamais plus de dix jours. Aujourd'hui, après l'essorage* par Alberto Contador* dès le pied du premier col* (le Télégraphe), il en est ressorti tout blanc* et c'est Pierre Rolland* qui a décidé de le porter demain.

Les favoris de ce Tour ont enfin réussi à se débarrasser du sparadrap jaune, qui leur collait aux fesses* depuis dix jours, dans la montée de l'Alpe d'Huez*. Première victoire française de la nouvelle équipe Europcar de Jean-René Bernaudeau* avec Pierre Rolland*.

Andy Schleck* a fini de détricoter le maillot jaune* de Pif le chien.

Il faudra attendre demain pour avoir une idée plus précise du vainqueur final de ce TDF*.

  

20ème étape Grenoble – Grenoble (CLM)

Ce n'est pas un contre la montre*, mais plutôt un contre les frères Schleck*. Et ce n'est pas non plus parce que Tony remporte ce CLM*, que tous les ânes s'appellent Martin.

En tous cas, comme dirait Gilbert Montagné, on y voit mieux maintenant, mais il aura fallu attendre la veille de l'arrivée de ce TDF* pour connaître (sauf accident) le classement final.

 

Cadel Droopy Evans* est very happy car il a comblé son Andy cap grâce à sa Cadens Evelée de pédalage et est enfin maillot jaune*. Mais le premier australien a remporter le TDF* retournera dans le pays des kangourous avec des poches sous les yeux.

Le petit Schleck*, qui perd son maillot jaune* a semblé Andy ferrant.

Mark Cavendish*, même deux fois hors délais, est toujours maillot vert*.

Samuel Sanchez est maillot à pois*.

Pierre Rolland*, après l'étape de sa vie hier, fait le chrono de sa vie et garde le maillot blanc*.

Jérémy Roy* est élu le plus combatif du Tour.

Thomas Voeckler*, le citoyen de Mouilleron-le-Captif (85), qui nous a captivé, trébuche au pied du podium*, mais est le ventre à chouchou des français.

Alberto Contador* est cinquième, ce qui fait dire aux mauvaises langues que, lorsqu'il ne mange plus de viande de boeuf, il est moins fort.

Jean-Christophe Peraud* est dans le top ten, con !

Et merci à tous les acteurs de ce TDF* qui avaient plus d'un Tour dans leurs musettes* (et même à ceux dont s'était le premier).

 

21ème étape Créteil - Paris Champs-Elysées

( article écrit à midi le dimanche 24 juillet)

Pourquoi regarder cet après midi, à la télévision, le Tour de France* sur les Champs Elysées* alors que le résultat de ce Tour est déjà paru dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette* d'hier (*voir 20èmé étape ci-dessus) ? Faites comme le rédacteur de cette dernière, allez plutôt faire du vélo !
Ainsi vous ne verrez pas le magnifique
 sprint* remporté par Mark Cavendish* ni le leader de l'équipe Rolex (*voir Neuilly-sur-Seine).

A l'année prochaine où la grande bagarre va commencer dès le 22 avril.

 

Cadel-Evens-par-JM-Gruet.jpg

 

I am happy !

Cadel Evens par Jean-Michel Gruet ( et JMG dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette cliquez ici* )

 

vous trouverez ci-dessous, le glossaire des mots ( en rouge ) qui ne sont pas encore parus dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette :

 

Ejnès Gérard : ( ) à propos des éditoriaux qu'il écrivait dans l'Equipe*, Antoine Blondin* disait « on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier. Tout le reste n'est que litres et ratures ». A la lecture de l'humour déjanté des éditoriaux de Gérard Ejnès, son successeur, il ne s'agit plus de litres, mais d'hectolitres.

 

Galibier : ( 2645 m ) col* des Alpes qui a eu 100 ans le 20 juillet 2011, jour de l'arrivée de l'étape* la plus haute de l'histoire du Tour.  

Galibier.jpg

   

Dessin de Chenez* paru dans l'Equipe du 20 juillet 2011 ( le bleuf d'Andy Schleck à Alberto Contador )

Andy : « En hommage, nous attaquons dans les 100 derniers mètres ! »

Alberto : « Doucement ! Doucement !»

( *voir 17ème étape Pinerolo (Italie) – Galibier Serre-Chevalier édition spéciale n° 0018 Tour de France 2011 ).

 

Mont des Alouettes : Alpe d'Huez* de la Vendée.

 

Peraud Jean-Christophe : ( 1977 ) coureur cycliste professionnel né à Toulouse con. Et comme on dit chez les Toulousains, tous les cons qui ne sont pas au rugby, sont au vélo, con ! Et des cons comme Jean-Christophe, au vélo, on en redemande, con !

 

podium : les pleurs du 4ème, qui échoue au pied du podium, est la preuve que le cyclisme apporte la souffrance.

le-podium-du-Tour-dopage-.jpg

 

Dessin de Philippe Tastet qui a le plaisir de redécouvrir, à chaque parution dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette, des dessins qu'il avait oubliés.

 

Rolland Pierre : ( 1986 ) après une première vie dans le football, Rolland est devenu coureur cycliste français professionnel. Neveu de Charlemagne, il donna de son corps dans la traversée des Pyrénées pour protéger le maillot jaune* de Thomas Voeckler* pendant le Tour 2011. Dans ce même Tour, il a confondu le Mont des Alouettes* en Vendée (où il s'entraine avec l'équipe de Jean-René Bernaudeau*) avec l'Alpe d'Huez*. Pas de chance, car du coup, il a gagné! Tout à fait, Thierry !   

Sur le podium* du TDF* 2011, Le Ti'Blanc* de l'équipe Europcar, ce n'était pas Thomas Voeckler *, mais Pierre Rolland. 

 

roue : sauf dans les pays musulmans où elle peut être voilée, la roue est souvent ronde. Les premières roues de bicyclette étaient en bois, mais prenaient rapidement feu au freinage.

«Il n'empêche ; sans l'invention de la roue, les coureurs de Tour de France* seraient condamnés à porter leur vélo sur le dos» ( Pierre Dac).

 

Schleck Andy : ( 1985 ) surnommé Le Sot depuis qu'il a perdu le TDF* 2010 dans la montée du Port de Bales pour un saut de chaîne lors de l'étape gagnée par Thomas Voeckler*. Il gardera longtemps un chien de sa chaîne à Contador*. Dans le jeu des 7 familles, celui qui demande Andy doit aussitôt demander son frère.

 

Schleck Fränk : premier ministre de la République Schleck. Le président est Andy Schleck*.

 

 

sprint : pour le coureur qui gagne le smic, c'est la lutte des places.

 

Super Yellow : plus connu sur le Tour de France que le Père Noël.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans édition spéciale
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 09:36

 

EDITION SPECIALE N° 0017 Tour de France 2011

Après le dessin vous trouverez ci-dessous, le glossaire des mots ( en rouge ) qui ne sont pas encore parus dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette :

 

Le Tour 2011 en résumé du premier jour de repos, au second :

 

Journée de repos du lundi 11 juillet

Rencontre de Contador avec la Dame Jaune

Contador* a profité de cette journée de repos* pour rencontrer la Dame Jaune (*voir 1ère étape ). En espagnol averti, Contador* s'est rapidement rendu compte que la Dame Jaune* avait une jolie paire de castagnettes. Il a fait très chaud au bord des piscines et la moyenne de l'étape* s'en est ressentie.

Thomas Voeckler* est toujours maillot jaune*.

 

10ème étape Aurillac – Carmaux

Après la première journée de repos, mine de rien, les coureurs retournent au charbon. C'est une étape* pour Roger Walkowiak*. Après un départ à quelques lancers de Laguiole, l'arrivée s'est déroulée à couteaux tirés entre Le Cav* et son ennemi juré, l'allemand André Greipel surnommé Le Gorille, qui gagne. Depuis cette étape*, Geipel a un nouveau surnom, c'est « Greipel à tarte ».

A noter le joli final de Thomas Voeckler*, surnommé Pif le chien, qui, à 15 kms de l'arrivée, avait flairé la possible bonne échappée* en prenant la roue de Philippe Gilbert*, le chasseur de points.

Egalement beau final de Gallopin. Pas la mère, pas le père, pas la tante, pas l'oncle mais Tony.

Thomas Voeckler* est toujours en jaune.

 

11ème étape Blaye-les-Mines – Lavaur

Il pleuvait comme vache qui pisse à l'arrivée de l'étape* d'aujourd'hui. Les coureurs auraient mieux fait hier, quand ils étaient à Aurillac, capitale historique du parapluie, d'aller s'en acheter au lieu de faire les cons toute la journée sur un vélo. Le tracé d'aujourd'hui était celui de la Jalabert ; pas Chantal (*voir Jalabert Laurent ) mais la cyclosportive. L'arrivée a été un remake inversé de celle d'hier. Victoire du Sale Gosse ( Bad Boy ) revanchard sur le Gorille, son meilleur ennemi. Farrar fait troisième . Le Cav* prend le maillot vert*.

Pif le chien est toujours en jaune.

 

12ème étape Cugnaux – Luz-Ardiden

Après avoir fait des vacheries à Contador* en 2010, en lui faisant manger de force du clembutérol*, voilà que dans la descente de la Hourquette d'Ancyzan les vaches attaquent le peloton à coups de bouses de vaches. Il y a plusieurs chutes dont celles de Laurens Ten Dam et de Thomas Voeckler* qui sur le coup a manqué de pif, de truffe, bref, de flaire !

Entre La Hourquette d'Ancyzan et le Tourmalet, le Tour passe par Sainte Marie de Campan, la ville où Christophe* s'est installé comme forgeron. Mais où il y a d'l'Eugène, y pas de plaisir et le groupéto*, qui accusera 35 minutes de retard à Luz-Ardiden, n'en a déjà plus.

Schleck, si ce n'est toi, c'est donc ton frère, damme le pion à Evans, Basso et surtout Contador.

Vainqueur Samuel Sanchez, et comme dans un fauteuil, SVP ! Vanendert fait deux.

Thomas Voeckler* est toujours en jaune. Il n'était même pas cuit ! Qui l'eut cru !

 

Laurens-Ten-Dam-apres-son-soleil-dans-la-descente-de-la-Ho.jpg

 Laurens Ten Dam attaqué à la bouse de vache dans la descente de la Hourquette d'Ancyzan

 

13ème étape Pau – Lourdes

Lourdes, capitale des miracles pour le sport cycliste français ? Merci Bernadette, tu lui devais bien ça après le service que tu avais rendu à Gino Bartali * !

Thor Husvold*, le plus français des norvégiens gagne l'étape, grâce à David Moncoutié, le Fou du Roy, qui en aidant Thor a tout raté. Enfin presque ; il a gagné quelques ennemis ! Jérémy roi de la montagne, des baroudeurs et de l'évasion ( plus de 700 kms d'échappée depuis le départ du Tour ) endosse le maillot du meilleur grimpeur, reçoit le dossard du plus combatif et fait troisième après une fugue en solitaire. Arnold Jeannesson prend le maillot blanc* et succède à Arnold Jeannesson.

Thomas Voeckler* est toujours maillot Jaune* à Lourdes, mais ceci, ça ne tient pas du miracle.

 

14ème étape Saint-Gaudens – Plateau de Beille

Après le col du Portet d'Aspet, le col de La Core qui arrive à Seix*, le col de Latrape, le col d'Agnès, c'est la magnifique descente du Port de l'Hers de Jens Voigt* qui donne aux téléspectateurs une leçon de pilotage. Comme le font les motocyclistes, il nous montre qu'il sait prendre un virage sur l'angle* le genou posé sur le sol afin d'ajouter un point d'appui, puis le coude, et enfin l'épaule. Sauf que quand le casque frotte, il est en général trop tard pour que Jens se félicite d'avoir pris un aussi bel angle. Et son casque a frotté deux fois.

Remake inversé de l'étape Cugnaux / Luz-Ardiden. Vainqueur Vanendert, et Samuel Sanchez fait deux mais comme dans un fauteuil à roulettes, ce coup-ci.

Sandy Casar* reçoit le prix de la Combativité* Brandt parce qu'il a fait la lessive du peloton des échappés en bas du Plateau de Beille.

Dans les derniers kilomètres, il y a eu une toute petite attaque timide de Cadel Droopy* qui à l'arrivée,au micro de Gérard Holtz*, a dit : « I am happy ! ».

Mais le plus surprenant du groupe des cadors, c'est Voeckler*qui est monté à Beille dare-dare. On peut dire que maintenant après cette étape*, Thomas voie clair ! La Voecklermania de 2004 est de retour sur le Tour car il est toujours en jaune.

Dessin de Chenez Thomas Voeckler L'Equipe du 15 juillet 201

 

Dessin de Chenez parru dans l'Equipe du 15 juillet 2011

 

 

15ème étape Limoux – Montpellier

Etape de transition* et dès le départ de Limoux, ça bulle.

Quatrième sprint victorieux du Cav* et la Voecklermania continue.

Demain les coureurs sont de repos et vont pouvoir faire leur grande lessive*.

nettoyage-velo.jpg

  

dessin de Brito sans son aimable autorisation

 

Ci-dessous, le glossaire des mots qui ne sont pas encore parus dans l'Encyclopédie absurde de la Bicyclette :

 

Philippe Gilbert : ( 1982 ) coureur cycliste belge wallon dont le seul flamand qu'il aime est le flamant rose. Ce n'est pas parce qu'il a un surnom (Albert le Roi des Classiques) et deux prénoms qu'il doit prendre son temps pour se faire un nom.

 

prendre un virage sur l'angle : expression signifiant : je penche donc je suis.

 

Prix de la combativité : récompense sur le TDF* sponsorisé par Brandt au coureur qui fait la lessive du peloton.

 

Seix : (09140) petit village ariégeois au pied du Col de La Core où les Docteurs Pierre et Jacques Verge, spécialistes du contrôle urinaire exercent Avenue de la Braquemart.

 

vélo de course : bicyclette généralement équipée d'un panier sur le porte-bagage pour aller au village chercher le pain et le journal. Et au cyclo-club*, les personnes qui se servent le plus souvent du vélo de courses sont les adhérentes.

 

Voeckler Thomas : (1979) surnommé Ti'Blanc en Martinique, c'est un coureur cycliste professionnel qui, après avoir échappé à Eric Besson* et à Yves Guéno* puisqu'il a des cartes d'identité antillaise, alsacienne et vendéenne, a également échappé aux favoris du Tour de France* 2011 dans l'étape d'Issoire à Saint Flour (* voir 9ème étape Issoire – Saint-Flour ( une drôle d'étape ) de l'édition spéciale n° 0016 Tour de France 2011). Il a été Champion de France sur route en 2004 et 2010. Il est surnommé Pif le chien sauf bien sûr en Martinique. Lu dans l'Equipe du 20 juillet 2010 : « Il a un pif de chien truffier pour renifler les bonnes occasions, et quand il les a repérées, il en garnit souvent son petit panier ». Normal pour quelqu'un qui aime faire les courses ! (*voir aussi vélo de course ci-dessus).

Dans leur fantastique Tour de France 2011, Voeckler de la lune et son ami Pierrot (Rolland*) ont mis le feu à la France (sur une idée de Gérard Ejnès*). Thomas trébuche au pied du podium*, mais le citoyen de Mouilleron-le-Captif (85)  est devenu le ventre à chouchou des français.

 

Voigt Jens : (1971) coureur cycliste professionnel allemand. Il abandonne le TDF* 2009 sur une lourde chute dans la descente vers Bourg-Saint-Maurice et passe le lendemain l'annonce suivante dans l'Equipe* : « échange vélo de course du Tour de France endommagé contre chaise roulante en bon état » ( sur une idée de Pierre DAC ).

 

Walkowiak Roger : (1927)  vainqueur du TDF 1956* (* voir TDF ou Tour de France) qui n'avait pas peur d'aller au charbon. On le compare souvent à Alain Fonteilles, sympatique adhérent du Pinesagouël Cyclo Club* qui participe régulièrement aux TGV*. D'ailleurs, on dit souvent « un TGV à la Walkowiack ».

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans édition spéciale
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 23:24

 

EDITION SPECIALE Tour de France 2011 N° 0016

 

 

Le Tour 2011 en résumé du départ au premier jour de repos :

 

1ère étape

Passage du Gois – Mont des Alouettes

Cette année l'Equipe* ne ressortira pas son même article sur cinq colonnes à la une : « qui va se faire choper ? » puisque Contador* est déjà chopé. Toujours est-il que l'apparition de la Dame Jaune à Contador, à défaut de le faire tomber amoureux, l'a fait tomber sur le cul. Philippe Gilbert* est vainqueur à l'Alpe d'Huez* vendéen, mais ce n'est pas parce qu'il a deux prénoms qu'il n'a pas envie de se faire un nom.

 

2ème étape

Les Essarts (CLM* par équipe)

Vainqueur l'équipe Garmin-Cervélo, une bande de gamins sur vélo. Thor Hushvod*, avec son n° 51* porte bonheur, endosse le maillot jaune*.

 

3ème étape

Olonne-s-Mer - Redon

Ce 4 juillet, la pluie bretonne* est au rendez-vous. Victoire de l'américain Farrar ce qui déclanche la fête nationale aux USA.

 

4ème étape

Lorient – Mûr de Bretagne*

Et ce n'est pas un hasard si sur la carte Michelin* il y a un chevron sur le U de Mûr, tellement la bosse d'arrivée est dure. D'ailleurs, Philippe Gilbert*, le vainqueur préssenti va droit dans le mur et Cadel Evans*, le vainqueur réèl de l'étape* a Thor de ne pas prendre le maillot jaune* à Hushvod*.

 

5ème étape

Cathaix – Cap Frehel

Première victoire de Mark Cavendish* sur le Tour 2011. Même si Le Cav est un chien fou, l'expression latine « cave canem » ne veut pas dire « prends garde à Cavendish », mais « prends garde au chien ». Hushvod* est toujours en jaune.

 

6ème étape

Dinan -Lisieux

Gateau sur la cerise, c'est l'omelette norvégienne car Edvald Boasson Hagen* remporte l'étape et Hushvod* est toujours en jaune.

Chute de Tom Boonen* qui n'a plus que Lisieux pour pleurer.

 

7ème étape

Le Mans – Chateauroux

Bradley Wiggins abandonne sur pelle* dans le voisinage de Pellevoisin (Indre).Deuxième victoire sur ce Tour 2011 de Mark Cavendish*, le man de l'Île de Man. Au départ du Mans, il était déjà donné vainqueur. Hushvod* est toujours en jaune même si ça semble le Cadel de ses soucis

 

8ème étape Aigurande – Super Besse

Enfin, la première étape pour les grimpeurs (* voir grimpeur dans catégorie : alinéa 4 ), ce qui nous remet en mémoire que le meilleur grimpeur de l'équipe du PS* est DSK ( voir Strauss Kahn Dominique ). La pluie est au rendez-vous. Mais il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui plutôt qu'un jour où il fait beau (Pierre Dac). Victoire d'Alberto Rui, par son père, Faria, par son grand père paternel, Da Costa par sa mère, à Super Bosse. Il ne prend pas le maillot à poil*, ce qui n'est pas normal pour un portuguais. Hushvod* est toujours en jaune.

les Bessés, comptez-vous !

 

9ème étape Issoire – Saint-Flour ( une drôle d'étape )

Le soleil est de retour et les coureurs tombent comme s'il en pleuvait. Enorme chute dans la descente du Puy Mary. In vino véritas* ? En tous cas, bourré ou pas, Vino a plongé dans le fossé. Le Kazake, pourtant habitué aux montagnes russes, abandonne en même temps que Vande Velde et Van den broeck. Les échappés, au col de Prat-de-Bouc, commencent a avoir du Plomb (du Cantal ) dans l'aile. Comme les coureurs ne sont pas assez grands pour chuter tous seuls, une voiture de France Télévision éjecte Flecha et Hoogerland de notre petit écran pour donner plus de chance à Thomas Voeckler* et Sandy Casar*. Bien vu !

LL Sanchez gagne l'étape* et Hushvod*, qui n'aura pas réussi le Thor de force de garder le maillot jaune*, le laisse à Thomas Voeckler* qui fait deuxième. Sandy Casar*, pourtant habitué aux places de deuxième, fait maintenant troisième. Il vieillit ! 

(Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir l'accident  de Flecha et d'Hoogerland) 

http://www.programme-tv.net/news/tv/18129-accident-tour-france-suture-hoogerland-video/

 

 

La journée de repos* de demain lundi est la bienvenue et Thomas Voeckler* est sur de conserver le maillot jaune* demain soir.

( à suivre )

 

 

 

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans édition spéciale
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 00:22

 

 

N

 

 

 

 

ne plus monter les ponts de chemin de fer : ça arrive au cycliste qui ne prend que les passages à niveau.

 

Neuilly-sur-Seine : ville des Hauts de Seine (92) connue pour ses deux cyclistes les plus célèbres de France. Olivier Besancenot*, le porteur d'eau* et d'enveloppes aux nantis de l'équipe Rolex dont le leader est Nicolas Sarkozy*. (*voir Aubervilliers ( Equipe cycliste d' ))

 

O Besancenot & Mme de Bethencourt

 

 

Olivier Besancenot & Mme Bettencourt

dessin paru dans Le Canard enchaîné n° 4681 du 14 juillet 2010

 

nez dans le guidon ( avoir le ) : le vélo n'ose pas imaginer si c'était son guidon qui avait le cycliste dans le nez.

 

95

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 00:17

 

 

Comme une encyclopédie est un ouvrage, généralement collectif, dont le but est d’exposer et de couvrir l'ensemble des champs du savoir ou des connaissances, ou une partie déterminée de ceux-ci, l'espace libre ci-dessous est réservé aux propositions du lecteur pour les mots non expliqués ou oubliés.

Je vous invite également à ne pas hésiter à laisser un commentaire ou m'envoyer un dessin humoristique qui vous a fait rire (ou fait par vous) et qui a un rapport avec la définition d'un mot qui se trouve dans « L'Encyclopédie absurde de la Bicyclette ». Tout ceci contribue à enrichir et dynamiser ce blog...

 

Mobil-home :

 

moto-fraicheur :

 

mou du boyau :

 

mouliner :

 

musarder :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

94

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 00:43

 

EDITION SPECIALE N° 0015

Cette page hors série de « L'Encyclopédie absurde de la Bicyclette » est simplement destinée a vous donner le titre du dernier livre, du dernier article de journal, de la dernière chanson, voire de la dernière vidéo qui ont éveillé derniérement ma sensibilité et qu'il m'est difficile de garder pour moi. Toutefois, ayant des origines auvergnates, des oursins au fond des poches et beaucoup d'amis Ecossais, ce sera, avec l'heure, la seule chose que ma nature m'autorise à vous donner.

Mais attention ! La lecture est un sport qui muscle mal. C'est pour ça que je vous conseille de ne pas trop en abuser et de ne pas abandonner votre vélo !

 

Pour ne rater aucun n° de l'édition spéciale, n'oubliez pas de vous inscrire sur la Newsletter. C'est facile et gratuit.

 

VIDEOTHEQUE

Le Tour de France est parti depuis hier samedi. Cette année l'Equipe* ne ressortira pas son même article sur cinq colonnes à la une : « qui va se faire choper ? » puisque Contador* est déjà chopé.

 

Puisque nous sommes maintenant plongés dans le Tour pour trois semaines, je vous invite a visionner les extraits des Triplettes de Belleville ci-dessous (*voir aussi Champion Dimitri page 25) que j'avais vu sur grand écran au moment de sa sortie. C'est un dessin animé franco-belge-québécois écrit et réalisé par Sylvain Chomet, sorti en 2003.

 

L'histoire : L'idée de génie qu'eût madame Souza en offrant un vélo à son neveu alla bien au-delà de ses espérances. L'entraînement, une alimentation adaptée et le Tour de France n'était pas loin... La "mafia française" non plus qui, repérant le futur champion cycliste, l'enlève. Madame Souza, accompagnée de trois vieilles dames, les Triplettes, devenues ses complices, devra braver tous les dangers dans une course poursuite ébouriffante.

Vous retrouverez tout le long du film une multitude de personnages connus.

 

Pour avoir un avant goût, visionez la bande annonce ci-dessous :

http://www.dailymotion.com/video/x243p9_bande-annonce-les-triplettes-de-bel_shortfilms


et cette longue bande annonce qui est différente :

http://www.streamiz.com/video.php?id=104171

 

Vous pouvez également le télécharger en cliquant ici ( vous y verrez une 3éme bande annonce).

 

 

édition spéciale n° 0015

 

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans édition spéciale
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 00:19

 

moteur grippé ( avoir le ) : H1 - N1; touché, coulé. Conseil pour éviter la grippe A : pense à tes copains, lave toi les mains....pense à tes copines, laves toi la pine.... ! Concernant le vaccin de la grippe A, ce qui est bizarre, c'est que les cyclistes professionnels manquent d'enthousiasme à se faire piquer.( *voir publicité )

 

moto : cycliste ayant dépassé le statut de mobylette* car il roule souvent avec un carburant interdit. Depuis qu'il a raccroché son vélo, Laurent Jalabert* fait le TDF* à moto. Vieux motard que jamais !

 

Motobécane : marque du vélo* de Fabian Cancellara* lors du Paris-Roubaix* 2010. ( *voir dopage mécanique )

 

moto-fraicheur :

 

mou du boyau :

 

mouliner :

 

moyeu : partie centrale de la roue* traversée par l'essieu de velours, label de cadix

 

Mûr-de-Bretagne : si Plumelec est le Tourmalet* de l'Armorique, Mûr-de-Bretagne en est l'Alpe-d'Huez* ( *voir aussi Bretagne )

 

musarder :

 

muscle bandé ( avoir le ) : c'est quand le cycliste qui se dope prend une petite pilule bleue au lieu d'une blanche. Comme dit souvent Gaby du PCC* : « je crois bien que j'ai une petite érection ! » ( *voir aussi avoir une petite érection ).

erreur-de-pilules.jpg

dessin de Zaza , si vous parlez néerlandais, aidez-moi à contacter Zaza pour lui demander son autorisation.

 

Museeuw Johan : (1965) coureur cycliste belge professionnel, surnommé "Le Lion des Flandres", très rapide dans les classiques, mais pas assez, car il a été rattrapé par une affaire de dopage. Inventeur du cadre de vélo en lin, le slogan pour le promouvoir est : « Les cadres de vélos Museeuw : une fibre naturelle, pour des performances artificielles... ».

 

musette : indispensable pour le cycliste qui aime aller au bal. Et les plus belles musettes du PCC* sont quand même la propriété de Jeannot Sanfocolletaz et Pascal Clermont (*voir antioxydant)

 

 

93

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com
  • Le blog de encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com
  • : C'est parce que la vie de l'homme est découpée en plusieurs cycles, que je suis tout naturellement venu au vélo.
  • Contact