Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 01:13

Alcyon : l'enfer est pavé de bonnes Alcyons, surtout dans Paris-Roubaix*. 

 

alimentation : comme tout sportif, le cycliste fait très attention à son alimentation de peur d'avoir des performances moindres. Il ne va donc jamais manger de la merde de clown chez Mac Donald. La peur du cycliste de Neuilly-sur-Seine* (*voir aussi Sarkozy Nicolas), c'est d'être obligé d'acheter son caviar avec des tickets alimentaires. Quant au cycliste cubain, il a deux problèmes. Un : manger ; deux : quoi manger ? Alors, comme il n'a pas les moyens de s'acheter du caviar, il se contente de manger du tapioca avec des lunettes noires.

 

alimenter la chaudière : « la meilleure alimentation qu'a le cycliste pour fortifier ses jambes, c'est de manger des oeufs mollets » (Pierre Dac).

 

Alpe d'Huez : chaussures de montagne montantes comportant 21 lacets.

 

amateur : cycliste qui ne peut pas passer professionnel parce qu'il ne supporte pas les piqûres.

 

amener sur le porte bagage : ne peut se faire qu'avec un vélo de courses*.

 

Armstrong Lance : (1971) moins connu sous le nom de Lance Edward Gunderson, surnommé Le Vieux Schnoque par lui-même. Il meurt d'un cancer des testicules en 1996. Mais se rendant compte que la mort est un manque de savoir vivre, plus fort que J-C (Jésus-Christ et non Jeanne Calment*), il ressuscite trois ans après et gagne son premier Tour de France*. Il sera sept fois vainqueur, et de manière consécutive, de La Grande Boucle*. En même temps, il deviendra le patron d'une ménagerie de lions en peluche du côté d'Austin au Texas (USA) (* voir Crédit Lyonnais). Il prend sa retraite après sa victoire sur le TDF* 2005, puis refait le même coup des « trois ans après », en revenant à la compétition fin 2008. Comme diraient ses admirateurs : « c'est un mec qui a des couilles ». La rumeur publique n'en est pas si sûre. Elle pense plutôt que c'est une anomalie de la nature, puisque qu'à 38 ans, il a encore les crocs qui poussent, et ce n'est pas Shéryl qui dira le contraire. Après avoir marché sur la lune, Armstrong pensait la décrocher au TDF* 2009. Toutefois, il restera cette phrase : « vous avez le bonjour du vieux schnoque ! » à celui qui a réussi l'exploit de gagner sept Tour de France* en traînant un gros tas de casseroles sur son porte-bagages.

En raison de la forte suspicion de dopage qui coure à son sujet, les laboratoires Servier (*voir Docteur Servier Jacques) lui ont proposé de le prendre comme cobaye dès qu'il arrête le vélo.

 

Armstrong & Bush

avec l'aimable autorisation de Placide



3

 

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 01:08

 

A

 

abri : être à l'abri, c'est important en cyclisme, même si l'abri ne fait pas le moine.

 

accordéon ( faire l') : voir Horner Yvette*.

 

accro du vélo : se dit d'un cycliste vacciné avec un rayon de bicyclette, ayant été huit jours sans faire de vélo, dont le manque survient, le caractère devient désagréable et le sphincter se relâche. Il se laisse alors aller. L'ariégeoise de cousine de Jean-Jacques Balagué* du Pinesagouël Cyclo Club* dirait qu'il a le cuissard « farnouse », c'est à dire, plutôt jaune devant et marron derrière. Dans le peloton, on dit qui a la chiasse, perd sa place. Et Dominique de Villepin pense qu'il est accro de boucher !. Quand à Roseline Bachelot, avec ses 33 millions de boîtes de Tamiflu périmées et ses 90 millions de vaccins contre la grippe A sur le dos, elle reste droite dans ses pompes fuschia à Crocs.

Ne rigolez pas, c'est nous qui payons !

 

ad augusta per angusta : (dans Hernani de Victor Hugo) qui ne veut pas dire « le père d'Auguste (Livinec du Pinesagouël Cyclo Club*) s'appelle Anguste », mais « a des résultats grandioses par des voies étroites ». En clair, c'est celui qui sait bien se faufiler dans un sprint qui gagne. (Mais ça ne peut pas être Auguste ! ... quoique !)

 

aînés : cyclistes pour qui la roue a tourné. Jusque fin juin 2009, les catégories des cyclo-sportives étaient : Vétérans (40 à 49 ans), Super-vétérans (50 eà 59 ans) et Anciens (60 ans et +). Heureusement, Nicolas Sarkozy*, notre hyper actif président de la République, qui veut repousser l'âge de départ en retraite le plus tard possible, a tout prévu. Passionné de vélo, il vient de créer la catégorie des Aînés (70 ans et +) pour permettre aux plus jeunes des cyclo-clubs* d'avoir encore une catégorie quand ils partiront à la retraite. Vous avez aimé les emplois-jeunes, vous allez adorer les emplois-vieux !

 

les ainés 2

 

 

2

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 01:03

 

 

 

- PREFACE -

 

 

N'est pas cycliste qui veut.

Les adhérents des Cyclo-Clubs, grâce à leur jargon plus concis et prolixe que le langage courant, ont créé ce recueil de mots, de phrases et d'expressions propres à leur milieu, et ce, bien souvent, à l'insu de leur plein gré. L'auteur, qui sans leur collaboration n'est rien, n'a eu que la peine de descendre de son vélo et de se baisser pour ramasser un vocabulaire qui en dit souvent davantage sur la bicyclette que tous les reportages académiques des journalistes de la télévision et de la presse écrite réunis.

Car, comme dit Bernard CHAMBAZ dans La petite philosophie du vélo « si ce sont bien les mots qui donnent à la pensée son existence réelle, la pratique du vélo, voire de la bicyclette, tendrait à confirmer l'intuition de l'existence d'une pensée sans langage qui repose au fond de nous ».

Cette encyclopédie est donc un glossaire d'utilisation réservé à l'usage du cycliste débutant en général, ou nouveau licencié dans un cyclo-club. Elle sera toutefois déconseillée aux benjamins et minimes des écoles de cyclisme, en raison des passages interdits aux mineurs. Elle lui permettra de mieux comprendre l'univers complexe de la bicyclette, ses rites, son langage, son histoire tant sur le plan général, que dans le milieu de la compétition ou qu'au sein de son vélo-club. Elle lui permettra peut-être aussi de bousculer certaines idées reçues, les mots ou expressions n'étant pas forcément ce que la rumeur publique lui avait enseigné.

Quoi qu'il en soit, les explications dans cette encyclopédie sont vraies, puisque l'auteur les a inventées du début jusqu'à la fin. Toutefois, il conseille au lecteur, qui veut élargir sa culture, de mettre sur sa table de chevet le livre de Paul Fournel «Méli-Vélo» édité au Seuil. S'il n'a pas de table de chevet, avec un ordinateur portable connecté à la Wifi, il peut de son lit cliquer ici ou sur le lien ci-dessous pour avoir un éclaircissement plus large, voire découvrir d'autres termes propres au monde du cyclisme qui n'apparaissent pas dans cet abrégé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Glossaire_du_cyclisme

Enfin, placée judicieusement dans la bibliothèque de son ordinateur, le meilleur signe d'intelligence du cycliste sera de savoir sur quelle étagère se trouve cette encyclopédie.

Il va de soi que les personnes qui ne sont pas capables de lire, d'une seule traite et dans la foulée, le Dictionnaire amoureux du Tour de France de Christian Laborde sont dispensés de lecture. Quant aux autres, il serait bien, toujours pour leur culture personnelle, qu'ils l'apprennent par coeur. Ceux qui ne savent pas lire du tout trouveront des dessins au gré des pages.

Je ne peux pas terminer cette préface sans dire merci à Michel Bidault, un motocycliste complètement déjanté, à qui j'ai emprunté quelques expressions dans son « Encyclopédie Imbécile De La Moto » et qui m'a appris à faire des dérapages contrôlés dans l'humour avec mon vélo. Ainsi qu'à Antoine Blondin à qui je laisserais le dernier mot : « N'oubliez pas qu'on écrit avec un dictionnaire et une corbeille à papier. Tout le reste n'est que litres et ratures ».

Et puisque Nicolas Sarkozy a dit : " je préfère l'excès de caricature à l'excès de censure ",

alors, lâchons-nous !

Bicyclettement vôtre,

Marco

PS : Pierre Desproges disait : « On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui ». Si vous êtes n'importe qui, vous pouvez refermer tout de suite cette encyclopédie.

 

 

 

 

 

1

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 00:52

 

caricature tandem LD

Ceci est une oeuvre absurde. Les personnages, les lieux et les situations décrits dans ce livre sont purement imaginaires. Toute ressemblance avec la réalité est à imputer à cette dernière.


Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 00:43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

wikipédie


ou


cyclopédia,


l'encyclopédie


(absurde)


de la bicyclette

 

 

Le cyclisme c'est comme la politique. Si l'on ne connait pas le language il est ennuyeux. Mais dés qu'on a acquit le vocabulaire et les codes, vous devenez spectateur accroc de l'un comme de l'autre.

Cette Encyclopédie a donc été faite pour ça.

 

 

 

 

 

  "L'auteur peut vouloir dénoncer une situation, faire réfléchir le lecteur, expliquer un fait, donner libre cours à son humour. Parfois il joue de la provocation : il choque pour faire réagir, attaque les valeurs traditionnelles et les tabous de la société".

(d'après Daniel Salles pour le CNDP)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com - dans Encyclopédie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com
  • Le blog de encyclopedieabsurdedelabicyclette.over-blog.com
  • : C'est parce que la vie de l'homme est découpée en plusieurs cycles, que je suis tout naturellement venu au vélo.
  • Contact